» Le goût est une aptitude à bien juger des choses de sentiment. Il faut donc avoir de l’âme pour avoir du goût.  » Vauvenargues

 

Est-ce parce que l’on fait partie de la génération tang ?

La génération de la boisson chimique, avec un merveilleux goût d’orange, il paraît.

Je vous raconte pas le choc, le jour où les adeptes du tang ont découvert l’orange fraichement pressée, place jamaa el fna, juste à côté du souk de Marrakech.

Est-ce pour cette raison que, plongés non pas dans l’océan mais plutôt dans l’ignorance, nous avons longtemps cru que surimi = batonnets de crabe ?

Est-ce pour cette raison  qu’aujourd’hui, il nous est impossible de reconnaitre le gout d’un apéricube, les yeux fermés ?

Vous avez déjà goûté un apéricube les yeux fermés ?

Faites le test…

C’est salé… il y a comme un goût de… une saveur… oui je sais… je vois…. je crois que c’est tomate ?!?

Ah non, c’est roquefort… Tiens donc ?

Mais non pourtant, j’ai déjà mangé du roquefort… et ça n’avait pas ce goût là pourtant ?

Et encore, j’ai dit tomate parce que j’avais vu la boite… mais sinon… j’aurais peut-être dit…. haricots verts ?

Y a t-il des apéricubes au goût d’orange pressée ? S’il en existe, je le reconnaitrai !

Car j’ai appris étant petite, en versant mon sachet de poudre dans un litre d’eau, ce que c’était, le VRAI goût de l’orange pressée.

J’ose malgré tout souhaiter que les hommes ne sont pas de gigantesques apéricubes, que je pourrai un jour leur faire confiance, et reconnaitre enfin leur humanité, même en fermant les yeux…